fbpx

Salut les Riders, cette semaine je vous ai concocté un article technique sur les étriers. Comment choisir ce qui vous convient en fonction de votre monte, de la distance parcourue. Aujourd’hui les étriers sont un marché à part entière dans le secteur équestre, on ne se contente plus de les ajouter au catalogue de l’équipement il existe des entreprises, des start-up spécialisées dans les étriers qui proposent des gammes techniques et de sécurité pour préserver la santé physique du cavalier et lui permettre de réaliser des performances sportives.


Etriers_ridup_compositi

Confort

Sols équestres, protection des membres des chevaux, innovations techniques et technologiques au service du sport, il y a aujourd’hui près de huit cent cinquante entreprises industrielles proposant des produits et services destinés aux professionnels et amateurs de la filière équine d’après l’Étude du poids économique des entreprises industrielles et de service de la filière équine française réalisée en 2018 par le Pôle Hippolia.
Vous imaginez le nombre de possibilités, de produits en devenir pour notre confort et celui de notre cheval ? Alors il n’est pas étonnant de voir fleurir, parmi ces entreprises, des spécialistes dédiés à l’étrier, un équipement qui a longtemps été laissé de côté dans la course à l’innovation qui privilégiait la sellerie, le numérique ou encore l’équipement textile.
Un bon étrier, bien équilibré et positionné aide à la posture du cavalier en suspension comme assis. En équitation on cherche à avoir un alignement des segments « Épaule, hanches, chevilles » le plus proche possible pour permettre un meilleur fonctionnement du cavalier avec son cheval, mais en fonction de la morphologie et de la monte de ce dernier il peut être plus difficile de tenir certains de ces segments alignés (quand essoufflé(e) après une tranche d’escaliers tu te rappelles que tu n’es pas prêt(e) physiquement… 🙁 pour ton épreuve Am Elite). C’est pourquoi les équipementiers cherchent à proposer du matériel qui facilite cet alignement afin d’aider le cavalier à maintenir cette position et contribuer à réduire la fatigue musculaire et articulaire.
Si je ne t’ai pas perdu sur ces termes techniques cher rider, je te montre à présent comment tout ceci fonctionne.
Alignement du corps en équilibre à cheval

Photo : Photo Sourire

Une position avancée de l’œil de l’étrier (boucle de passage de l’étrivière) par rapport au plancher permet de décaler le centre de gravité et ainsi aider une meilleure descente des talons, une meilleure connexion avec son cheval et un meilleur alignement des segments. Il existe deux techniques majeures pour cela :

  • L’Orientation de l’œil (étrier Soft’up Pro/Lite de Freejump, étrier Rid’up, Be-relax de Gaston Mercier)
  • Orientation de l’étrivière (Confort Devoucoux, Anatomique Gaston Mercier).

L’une ou l’autre facilite la chausse et améliore le confort car l’étrier reste perpendiculaire au cheval.
Viennent ensuite les planchers. Et oui, le plancher est quand même la partie de l’étrier qui reçoit le pied et donc l’amorti du mouvement. Beaucoup d’étriers proposent des crampons de plancher, en acier ou en inox qui permettent de fixer votre pied dans l’étrier et d’éviter de déchausser ou de bouger, personnellement avec mes chevilles en caoutchouc je sens une véritable différence par rapport à mes anciens étriers sans crampons.
On voit beaucoup en endurance de plancher larges, 12cm chez les Zaldi dont la semelle est en mousse, ou encore sur les étriers Setzi. Le but de ces planchers : en agrandissant la surface de contact pied-étrier on obtient une meilleure répartition des pressions exercées par le poids du corps sur l’étrier. Ainsi on peut réduire le mal aux genoux, au dos et au chevilles car un meilleur amorti des chocs sur les articulations réduit leur usure.
etriers gaston mercierBref mieux équipé tu es, moins rouillé tu seras.
Sur les étriers Gaston Mercier, on parle même de faciliter la circulation sanguine par le soutient de la voûte plantaire. Autre innovation de plancher, les étriers 
Be-relax Carbone sont plus légers que beaucoup d’étriers à plancher large et en conservant deux points d’appui au lieu d’un plancher plat, ces étriers recréent l’effet pompe (le principe de la marche à pied) et favorisent mieux la circulation sanguine.
 

 

Amorti et absorption des chocs

Etriers flex-on et rid-up

Photo : EL Sport 2.8 / étriers Flex-on Green composite au 1er plan, étrier Rid'up au second. 

Comme sur la selle : il s’agit d’améliorer la répartition des pressions et absorption des chocs. En obstacle le cavalier subit des chocs importants à la réception des sauts mais en endurance il faut savoir que nous sommes victimes aussi de la fatigue et de l’usure de nos articulations dues aux chocs répétés à chaque foulées.
Attention terme technique : l’énergie cinétique (= 1/2 × masse × vitesse²) oui la formule c’est juste pour la science. Bref c’est l’énergie produite par un corps en mouvement par rapport à un référentiel terrestre. Dans notre cas, le mouvement du couple cavalier-cheval par rapport au sol. Lorsque le cheval accélère par rapport au référentiel terrestre, le cavalier suit les accélérations du cheval ou les compense dans ses articulations.
On continue de parler biomécanique. On parle de choc élastique s’il n’y a aucune absorption d’énergie, quand chaque masse repart avec une nouvelle vitesse, un peu comme la collision entre les boules de billard, ces dernières se heurtent avec force et conserve leur énergie cinétique. Mais dans notre cas de cavalier, on parle de choc inélastique car notre corps a un effet d’absorption, c’est le rôle de nos articulations et cela jusqu’à la hanche. La poussée que l’on exerce sur nos étriers en fonction de notre vitesse, des mouvements de notre cheval et en partie absorbée par nos articulations et ainsi on ne peut pas rebondir dans la selle et sur nos pieds comme des balles. Cependant au plus nous améliorons notre équitation au mieux nous amortissons les mouvements et au plus nous augmentons l’amorti des étriers au mieux nos articulations sont préservées. Ça y est tu es convaincu par la science ?
Voici quelques exemples d’étriers étudiés pour ce critère précis.
Les Flex-on : la gamme Green Composite est plus facile d’entretien et plus orientée pour l’endurance grâce à un plateau dédié avec trois inclinaisons et un plancher large qui permet un meilleur confort sur la distance et la semelle élastomère en dessous permet un amorti maximum. Tu les trouveras chez Equi-bride.
Les étriers monobranches en acier surmoulé ou polyamide de Freejump permettent de diviser par trois les efforts reçus sur chaque étrier et de soulager les articulations du cavalier et le dos du cheval. Tout comme l’œil de l’étrier est avancé et participe à réduire les contraintes de choc et de fatigue.
Les étriers Rid’up sont articulés au niveau de l’œil donnant ainsi une angulation idéale et propre à chaque cavalier, aide à placer la jambe et à soulager les articulations car c’est l’étrier qui joue le rôle de souplesse. Le plancher élargi est en polyamide modifié et la semelle en dessous à base d’élastomère également, ainsi l’ensemble assure une absorption des chocs optimale.

Sécurité

IMGP4805
Extrait du règlement Endurance 2019 applicable dès à présent « En cas de port de chaussures sans talon d’au moins 12 mm, l’utilisation d’étriers fermés ou de sécurité est obligatoire. […] Pour toutes les épreuves : Bottes, chaussures et mini chaps ou chaussettes montantes »
Les bottines d’équitation sont homologuées pour la sécurité. Mais aujourd’hui beaucoup de cavaliers d’endurance courent en baskets. La raison : un meilleur confort et amorti des baskets de running que des bottines. Pour ma part je cours en bottines car j’ai besoin de tenir ma cheville (et accessoirement je suis moins trempée au vet, note à moi-même). Ainsi lorsqu’on veut courir avec des baskets il faut se munir d’étriers de sécurité. Les plus connus et répandus en endurance sont les étriers à cage ou coques. Par la présence de cet outils le cavalier peut monter sans talon et en cas d’enfoncement du pied dans l’étirer la cage bloque et empêche de se coincer le pied. Bien entendu, veillez à prendre des étriers aux branches suffisamment larges tout de même.
Mieux vaut utiliser des cages souples comme les SP France, qui ne gêneront pas votre cheval en mouvement si vous avez la jambe portée en avant lors du galop (vu chez bon nombre de cavaliers). La présence d’une coque réduit votre action et votre sensation de contact avec votre cheval et il ne faut pas oublier que tous les paramètres sont importants lorsqu’on veut tourner court ou sur un terrain qui nécessite l’appui sur les étriers.
Etriers freejump sécurité
Heureusement pour ceux qui n’aiment pas les cages, les baskets et qui comme moi sont un peu plus traditionnels il existe aujourd’hui des étriers de sécurité plus classiques. Par exemple chez FreeJump, le spécialiste, la branche externe est souple pour faciliter le déchaussage avec le poids du pied (en photo ci-dessus). La souplesse de la branche est un gage de confort également. Beaucoup de marques d’étriers s’appuient à présent sur l’innovation de Freejump et créent des modèles à branche amovibles comme les étriers de sécurité VENICE de Techstirrup (en photo sous le titre).
Autre innovation du côté sécurité, les Rid’up brevetés Look avec la boucle amovible. C’est l’œil de l’étrier articulé qui, en cas de forte pression du pied vers le haut (mouvement de chute), se désolidarise de l’étrivière.

L’étrier sur mesure

Il n’y a pas que votre selle que vous configurez selon vos envies, vos étriers aussi.
My Flex-On : les étriers green composite dont nous parlions sont entièrement personnalisables, du plancher, branches, stickers, élastomères. Que ce soit vos Freejump ou vos Rid’up, choisissez la couleur du plancher ou des branches. Votre coque Gaston Mercier ou votre semelle d’étriers Compositi changent de couleur au gré de vos envies. Chez Sp France, personnalisez vos cages d’étriers en biothane adaptées à toutes les marques, en simple ou doublées.
Bref, sur les pistes d’endurance vous serrez reconnaissable jusqu’au bout des pieds (tout ça pour caser cette citation je n’ai pas pu m’en empêcher désolé).
IMG_20181028_160707

J’espère que cet article vous aura été utile pour comprendre vos besoins spécifiques et techniques les riders, n’hésitez pas à dire ce que vous chaussez !

 
Photo de couverture : Pix’artist – Maryline Monneuse