La reprise se joue à Barre des Cévennes

La reprise se joue à Barre des Cévennes

Si quelques uns de nos compatriotes français avaient déjà foulés les pistes internationales en Allemagne et au Portugal fin juin, la plupart ont pris le départ de la première course d’endurance équestre internationale de France à Barre des Cévennes ce weekend.
Entre concours internationaux, nationaux et jeunes chevaux, c’est 183 couples engagés qui se sont succédés sur ces trois jours de compétition.

Samedi 11 juillet

La victoire de la CEI** revient à Julia Montagne et Michto du Lauragais, un fils du superbe Tauqui el Masan appartenant à l’écurie Lance endurance. Partis en 6ème position sur la dernière étape, Julia et Michto sont remontés sur la tête et pointent à 25.7km/h de moyenne sur ces 21 kilomètres pour venir décrocher la plus haute marche du podium. Le couple prend ainsi sa revanche sur son élimination à Montcuq en novembre dernier au terme de la 5ème et avant-dernière étape. Ils se classaient en 13ème position de la CEI** de Monpazier en août 2019 et 6ème du Master amateur Elite par la même occasion.

Pour la deuxième place au classement, après une chute assez spectaculaire quelques centaines de mètres avant l’arrivée, Vincent Gaudriot et Aubun d’Aqui terminent en beauté après une boucle finale à 23.7km/h de moyenne. En 2018, c’est eux qui avaient remporté l’épreuve CEI** de Barre des Cévennes. En août 2019, ils terminaient 7ème de la CEI** de Monpazier.

Pour la troisième position, c’est l’Espagne qui se présente avec Ana maria Yebra Altini et Girola de Quercus après une course régulière dans la tête tout au long de l’épreuve. Le couple se classait 2ème de l’épreuve CEI*** en deux jours de Santa Sussana en décembre dernier. Girola montre une très belle performance encore, qui s’ajoute à sa 13ème place des championnats d’Europe de Euston Park en 2019 et sa 8ème position aux championnats du monde junior de Pise en 2017, sous la selle de la cavalière Tchèque Mickaëla Superkova.

La suite du classement de nouveau pour l’Espagne et Juan Carlos de Villa associé à Don del Rey. En 5ème position la jeune française Suzanne Marion et Vingtaine d’Aqui, 13ème sur le Master Pro 160km en 2019. Maeva Valentin prend la 6ème place avec Celuna d’Aurières, Lea Vandekerckhove est 7ème avec Harez des Cades. Angel Lazes est 8ème avec Massaï de Bezaudin.

Dimanche 12 juillet

La victoire est espagnole sur la CEI* de 100km le lendemain. La cavalière Alba Ruiz de Villa Alvarez et Chafik de Mandre prennent la tête devant Julia Montagne et Lluna de quelques mètres. Chafik montre des temps de récupération très rapides et garde la tête sur deux boucles. Lluna, partie en tête dès le départ avec sa cavalière pour laquelle les pistes de Barre n’ont plus de secret, réalisait sa première compétition internationale sur cette distance et montre de grandes qualités. Les deux amazones auront conservés les deux premières places du classement tout au long de la course.

En troisième position, Kenza Bettenfeld et Bakardi Feuillée ont aussi fait route régulière puisque le couple n’a jamais lâché sa troisième place au fur et à mesure des contrôles vétérinaires.

La quatrième place revient à la jeune Charlotte Chazel sur Akaba du Ceor, Celine Rey et Raya de Jalima obtiennent la 5ème place. Sonia Bourle et Perzia d’Alajou sont 6ème, Clément Marescassier effectue un très beau retour en compétition internationale avec Clin d’oeil despacouli à la 7ème position et Maeva Pelazza est 8ème avec Thorgal.

Lundi 13 juillet

Les épreuves SHF jeunes chevaux ont repris depuis juin déjà et le concours de Barre des Cévennes a permis à une centaine de chevaux de venir chercher une qualification ou une course de reprise.

La reprise

Le site de barre des Cévennes avait été aménagé et les espaces divisés pour pouvoir accueillir les compétiteurs avec les normes sanitaires en vigueur. Nous avons pu notamment relever le port du masque dans l’aire vétérinaire et l’absence de remise de prix.

Chacun a su faire preuve d’adaptation pour cette reprise un peu mouvementée, mais l’ambiance de course est demeurée intacte.

Point important pour les suivantes : on reprend la bonne habitude de ramasser ses bouteilles d’assistance, car il y en avait quelques unes (trop) sur la piste) et on fait attention à ne pas laisser tomber son masque jetable de sa poche, car le site s’est retrouvé parsemé de ces petits outils bleu en plastique, et ça, c’est pas terrible. Soyons vigilant.

Le côté classement national

Il sera bientôt temps de refaire un tour du côté du classement national. Les championnats internationaux ayant été annulé, il faudra compter, pour la saison 2020 sur, comment dire, le contrôle continu 😝. C’est à dire les points cumulés sur les épreuves nationales et le championnat de France pour voir se dessiner le classement et les meilleurs de la discipline. Les cavaliers n’ayant pas couru en fin d’année n’ont pour le moment plus d’historique, les championnats internationaux restent 3ans dans le calcul. Nicolas Ballarin tient la tête du classement pro devant ses compatriotes de l’équipe de France : Roman Lafaure et Joséphine Thomas. La jeune Mayling Potrin est en tête du côté des amateurs devant Christophe Bogrand.

Photo de couverture : crédit Mickaël Cinq, Barre-des-Cevennes, Nicolas Ballarin, Bénédicte Santisteva

Les épreuves d’endurance et les championnats

Les épreuves d’endurance et les championnats

Crédit photo de couverture : Mickaël Cinq

Bonjour à tous ! Dans cet article nous allons balayer les différentes épreuves d’endurance, les niveaux, les objectifs ainsi que les épreuves de type championnat et comment s’y qualifier.

ATTENTION : Article basé sur le règlement de septembre 2020.

Premièrement, en endurance équestre comme dans d’autres disciplines, il existe différents catégories d’épreuves. Les deux principales sont les épreuves à vitesse imposée et les épreuves à vitesse libre. En épreuve à vitesse imposée, les couples parcourent de dix à quatre-vingt kilomètres en plusieurs étapes, dans un temps imparti. Dans les épreuves à vitesse libre, la catégorie supérieure, c’est une course de rapidité, pour être le premier à franchir la ligne d’arrivée à l’issue des étapes. Les épreuves se courent sur quatre-vingt à cent-soixante kilomètres en une journée voire deux-cents sur deux jours.

1/ Les épreuves départementales et régionales

Les épreuves à vitesse imposée sont les premières épreuves qu’un cavalier peut engager. Il est obligatoire de passer par le circuit de qualification aussi bien pour le cavalier que le cheval pour accéder aux épreuves de distances supérieures. En fonction de son âge, de son cheval, il peut choisir différentes épreuves dites « débutantes » puis gravir les échelons. Pour s’inscrire sur ces épreuves, il faut disposer d’une licence club, si le cavalier est mineur il doit disposer au moins du galop 2.

Circuit Club

2 / épreuves amateur et nationales

Les épreuves à vitesse libre sont de niveau national et nécessitent la licence amateur. Auparavant vous pouvez vous qualifier sur le circuit club ou amateur.

Attention, cette infographie est valable jusqu’en septembre 2020, car le règlement FFE doit s’associer au nouveau règlement FEI concernant notemment :

  • le poids sur la AMA 1 GP : 70kg ou pas 70kg comme sur la cEI* qui elle est passée à 70kg minimum
  • Pour le moment, les organisateurs ont le choix du format de l’épreuve AMA 1GP : soit 80-90km en 3 boucles soit 100km en 4 boucles. En septembre, celle-ci devrait passer à 100km en quatre boucles exclusivement pour faire un palier entre la 80km Ama 1 et l’épreuve Amateur Elite de 120km.
  • les qualifications nécessaires pour passer de l’épreuve AMA 1GP à AMA Elite puis AMA Elite GP. En effet, aujourd’hui en concours national il suffit de classer une épreuve pour passer à la suivante. En international le règlement a évolué pour durcir le système de qualifications et il est requit plus de classements avant de passer le niveau supérieur. laFFE doit donc décider prochainement de s’aligner sur la FEI pour que les cavaliers et chevaux aient les mêmes chances sur la piste ou complètement séparer les épreuves, c’est à dire plus de départ groupé et de classement scratch pour les épreuves Amateur Elite et Amateur Elite GP avec les CEI** et CEI***
epreuves d'endurance équestre amateur et nationales vitesse libre

3/ Circuit Jeunes

Basé sur le circuit amateur, le circuit minimes, juniors et jeunes a ses propres championnats, voici le système de qualification.

4/ Circuit international – Pro

Retrouvez les infographies de la FEI ICI

Ce que j’en ai compris et vous traduis en français. Attention, ce n’est pas encore validé, car il y a des divergences entre les points de vues sur les qualifications, j’attends de plus amples informations concernant le nombre de classements requis pour passer à l’épreuve supérieure et sur le statut de cavalier élite.

Pour les qualifications requises pour les championnats internationaux, je les mettrais plus tard. Ily a quatre types de championnats internationaux :

  • Championnat du monde des chevaux de 7ans sur CEIYH*
  • Championnat du monde des chevaux de 8ans sur CEI**
  • Championnat d’Europe / monde des Jeunes cavaliers -21ans CEIYJ**
  • Championnat d’Europe / monde des Seniors CEI***

À vous de définir vos objectifs et de progresser avec votre cheval dans la discipline ! Rappelez-vous d’abord et toujours que « Finir c’est gagner » et qu’il n’y a nulle satisfaction à une victoire sans effort. Autrement dit, ne brûlez pas les étapes, voyez chaque compétition comme un objectif en soi, car terminer une épreuve puis refaire la même à une autre vitesse ou avec un objectif de place peut être tout aussi satisfaisant que vouloir aller plus haut, mais bien plus formateur 😉

Trouver un stage d’endurance : La carte ici

Qui veut aller loin, ménage sa monture, et sur ce j’arrête avec les commandements de l’endurance, je pense que tout le monde a compris.

via GIPHY

Retrospective : les As, épreuves Juniors et Cadets

Retrospective : les As, épreuves Juniors et Cadets

Hello à tous, on se retrouve pour la suite des classements des championnats des AS avec cette fois-ci l’épreuve de 90km, donc le championnat des juniors ( par équipe et en individuel) et le championnat des cadets ( en individuel). Cette épreuve de championnat a beaucoup évolué puisqu’il y a eu des années en vitesse libre, d’autres en vitesse imposée seul ou en équipe, jusqu’en 2011 la vitesse maximale autorisée était de 15km/h puis 16km/h. Dans cette rétrospective, vous trouverez les médaillés d’or pour les épreuves par équipe, puis le classement individuel en amateur 1 et plus en amont dans le temps, les médaillés individuels des épreuves sous leurs anciens formats. Enjoy ! N’hésitez pas à m’écrire si vous constatez des erreurs, avec les différentes osurces et l’inexactitude des calculs proposés, c’est possible…

L’article sur les gagnants des épreuves de 120km jeunes : lire ici.

Épreuve de 90 km à vitesse limitée à 16km/h – classement individuel enregistré en amateur 1, pas de médaille individuelle. L’épreuve junior se court en équipe.

2019 : Brecey (Normandie) Junior – Selena le Gac, Azmy / Madeline Becavin, Ismahan de Montafray / Zoe Doyon, Tchepa du Cormier (PAYS DE LOIRE)

2019 : Brecey (Normandie) Amateur 1 – Mayeul Gorce, Chakib de Lozelle (54.04 points / FC : 37) / 2ème : Vivien Dagron, Vega du Fontpeyrol (52.63 points / FC : 38) / 3ème : Zoe Doyon, Tchepa du Cormier (51.22 points / FC : 39)

2018 : Aumont-Aubrac (Occitanie) Junior – Victor Fabre Calus, Selik / Pablo Tomas Arnaud, Samira du Mas / Eloise Serres, Ca’loulou Al’Shaquab (OCCITANIE)

2018 : Aumont-Aubrac (Occitanie) Amateur 1 – Alexandrine Tapis, Velouzia de Gwaremi ( 54.38 points / FC : 33, Vit 14,973 ) / 2ème : Pablo Tomas Arnaud, Samira du Mas ( 52.55 points / FC : 38) 3ème : Capucine Martini, Ouezzane el Marsa ( 51,65 points / FC : 38)

2017 : Aumont-Aubrac (Occitanie) Junior – Alexandrine Tapis, Raïssa de St Pierre / Anna Canches, Ticklish du Griou / Lea Cambefort, Uronne (MIDI-PYRENNEES)

2017 : Aumont-Aubrac (Occitanie) Amateur 1 – Anna Canches, Ticklish du Griou ( 53.92 points / FC : 36) / 2ème : Alice Fabre, bint Shaquab (52.54 points / FC : 38) / 3ème : Mélina Aquilue, Bofira Rougias ( 50.14 points / FC : 38)

2016 : Lignières (Centre) Junior – Anna Canches, Ticklish du Griou / Julia Bortolussi, Zaphira / Dorian Zampar, Chahima El Mazel (MIDI-PYRENNEES)

2016 : Lignières (Centre) Amateur 1 – Anna Canches, Ticklish du Griou ( 57.14 points / FC : 35) / 2ème : Axel Sicard, Vazie du Fausset ( 54.04 points / FC : 37) / 3ème : Florian Ribereau, Prudence d’en Sarrat ( 54.03 points / FC : 37)

Les records : Anna Canches et Ticklish du Griou, doubles médaillés par équipe en junior et deux fois gagnants de l’épreuve amateur 1

2015 : Lignières (Centre) Junior – Lise Merlin, Urfa de l’Angélique / Mathilde Felga, Kisma de Jansavis / Livia Robert, Ien’a Altaïr (MIDI-PYRENNEES)

2015 : Lignières (Centre) Amateur 1 – Emilie Guillemin, Qatar de Messey (60.6 points / FC :33) / 2ème : Lise Merlin, Urfa de l’Angelique (58.78 points / FC : 34) / 3ème : Carole Tremouille, Withney O’nil (55.55 points / FC : 36)

Les records : Emilie Guillemin et Qatar de Messey plus haut score sur l’épreuve de 90km VI (amateur 1 : 60.6 points / FC :33)

2014 : Lignières (Centre) Junior – Maël Breton, Noathie d’Argoat / Eloïse Robin, Ten Salou / Raphaelle Breton, Ankara Oriental (BRETAGNE)

2014 : Lignières (Centre) Amateur 1 – Lynda Farineau, Quyrian El Choukrane (57.12 points / FC : 35) / 2ème : Eloïse Robin, Ten Salou (57.03 points / FC : 35) / 3ème Maël Breton, Noathie d’Argoat (55.47 points / FC : 36)

2013 : Corlay (Bretagne) Junior – Tatiana Filjak, Lino de Fardoux / Eva Totain, Majeed La Lizonne / Maeva Bassano, Palmyre du Val d’Atur

2013 : Corlay (Bretagne) Amateur 1– Tatiana Filjak, Lino de Fardoux (54.05 points / FC : 37) / 2ème : Eva Totain, Majeed La Lizonne (50 points / FC : 40) / 3ème : Caoline Gillet, Qyriat de Minuit (49.87 points / FC : 40)

2012 : Corlay (Bretagne) Junior – Tatiana Filjak, Lino de Fardoux / Chloé d’Agier, Nawel du Clos ( AQUITAINE)

A noter : Tatiana Filjak, Lino de Fardoux ; doubles médaillés par équipe en junior et une victoire en amateur, le couple détenait le record avant Anna Canches et Ticklish du Griou

2012 : Corlay (Bretagne) Amateur 1 – Manon Capitaine, Reve de Sommant (51.96 points / FC : 38) / 2ème : Alexandre Gay, Rajah (48.78 points / FC : 41) / 3ème : Brandon Guedj, Ratoon de Gargassan (48.63 points / FC : 41)

2011 : Chalinargues (Centre) Junior – Clémentine Chaud, Kartoom Mouthes / Lena Payen, Lollipop des Eymes / Clémence le Bihan, Namib Mouthes ( AQUITAINE)

2011 : Chalinargues (Centre) Amateur 1 – Clémentine Chaud, Kartoom Mouthes ( 52.61 points / FC : 38) / 2ème : Noellie Audo, Mouki du pont (48.77 points / FC : 41) / 3ème : Margaux Picard, Menacer (48.08 points / FC : 41)

Epreuve de 90 km à vitesse limitée à 15km/h – pas de classement individuel enregistré, l’épreuve junior se court en équipe, il m’a fallut compiler les points d’après le classement équipe

2010 : Chalinargues (Centre) Junior – Anaïs Christiani, Nina du Colombier / Jade Santi, Koumga de Gargas / Marianne Imbar, Lord du Volday (PROVENCE)

2010 : Chalinargues (Centre) Amateur 1 – Anaïs Christiani, Nina du Colombier (46.15 points / FC : 39) / 2ème : Clémence le Bihan, Karamel mouthes (46.14 points / FC : 39) / 3ème : Manon Capitaine, Patchouli des Chaises (44.99 points / FC : 40)

2009 : Mézangers ( Pays-de-Loire) Junior – Coralie Fleurot, Moustaki del Fakir / Florine Burette, Bo Bey du Vallois ( LORRAINE)

2009 : Mézangers ( Pays-de-Loire) Amateur 1 – Coralie Fleurot, Moustaki del Fakir ( 47.37 points/ FC: 38) / 2ème : Manon Zaragoza, Nabilah de Carrere ( 45 points / FC : 40) / 3ème : Pauline Theolissat, Koumga de Gargas (44.97points / FC : 40)

2008 : Mézangers ( Pays-de-Loire) Juniors – Julie Pernigotto, Malvina / Jonathan Vialettes, Fakir du Renq (MIDI-PYRENNEES)

2008 : Mézangers ( Pays-de-Loire) Amateur 1 – Julie Pernigotto, Malvina ( 50.99 points / FC : 35) / 2ème : Lionel Mesnier, Kethra la Lizonne ( 48.64 points / FC : 37) / 3ème : Sandy Berthot, Nidjie de Lamothe ( 48.43 points / FC : 37)

Le championnat de Lartigue est le dernier qui se soit déroulé sur l’épreuve de 90km à vitesse libre, pour le championnat junior. Le championnat des cadets, qui se courrait sur 90km en épreuve à vitesse imposée à 15km/h encore en individuel en 2006 passa en équipe en 2007 puis les deux épreuves furent regroupées.

2007 : Lartigue (Nouvelle-Aquitaine) Cadets médaillés en équipe : Marine Campion, Déesse / Serge Guavarini, Syrah / Jennifer Schumacher Noll, Pogradec de Gacia (CORSE)

2007 : LartigueCadets ind: Marine Campion, Déesse (51.21 points) / 2ème : Olivier Jonathan, Cashel Cathare (50 points) / 3ème exaequo : Charline Bougeois, Hooligan de Chezy et Selena de Wasseige, Koheilah al Targuy

2007 : Lartigue (Nouvelle-Aquitaine) Juniors – Rachel Cooper, Nadaboum de Lavaldieu ( 19.11km/h) / 2ème : Eva Raffa, Tahouk / 3ème : Megane Golbry, Ben Quara

2006 : Lartigue (Nouvelle-Aquitaine) Cadets – Philippe Guavarini, Shalimar d’Arusula (51.75 points / FC : 34) / 2ème : Marion Valat, Gaïcha (50 points / FC : 36) / 3ème : Serge Guavarini, Syrah (48.88 points / FC : 36)

2006 : Lartigue (Nouvelle-Aquitaine) Juniors – Nicolas Ballarin, Selik ibn Shalimar (17,1km/h) / 2ème : Léonor Cuvier, Kairouan de Genille / 3ème Léa Vogler, Idais Tobiha

Sources de 2005 et moins : nationales bretonnes et cavaliers que je remercie pour leur aide

2005 : Toulouse (Occitanie) cadets – Anne Charlotte Verbrugge, Arhoz de Malout (15.45km/h) / 2ème : Lison Sanchez, Karakhan / 3ème : Aurore Zimmer, Ifriqya Ben Wissam

2005 : Toulouse (Occitanie) Junior – Franck Cosquer, Ouady el Garett ( 18.42km/h) / 2ème : Sylvain Delpech, le Rafleur / 3ème : Rémy Imbert, Ikitos du Brudour

2004 : Locminé (Bretagne) Cadets – Maria Granger, Kmela du Bernoud (48.85 points / FC : 38) / 2ème : Sylvain Delpech, Atadji (48.64 points / FC : 39) / 3ème : Jonathan Conte, Gafsa du Colombier (47.43 points / FC : 40)

2004 : Locminé (Bretagne) junior – Gregory Vialettes, Fakir du Renque (17.41km/h) / 2ème : Eva Raffa, Hophey el Fayssett / 3ème : Franck Cosquet, Ghazela de Charton

2003 : Locminé (Bretagne) Cadets – Aurélie Abalea, Jamilha ( Vit : 14.97 / FC: 36) / 2ème : Sylvain Delpech, Arhoz de Malout ( Vit : 15 / FC : 38) / 3ème : Clément Marescassier, Hassouan Valrouesh (Vit : 14.99 / FC : 43)

A noter : Sylvain Delpech, trois fois vice-champion de France ( 2 fois en cadets, 1 fois en junior)

2003 : Locminé (Bretagne) Junior – Geraldine Brault, Etoile de Bretay (15.84km/h) / 2ème : Nicolas Vasquez, Djene / 3ème : Elodie Dureau, Ivanohé Larzac

Avant Locminé, pendant 4ans, il n’y a pas de double épreuve de 90km, il n’y avait que la cadet limité à 16km/h.

2002 : Formiguères (Occitanie) – Adrien Kerboul, Garlotta (15.8km/h) / 2ème : Celine Just, Hiryab El Masan / 3ème : Nicolas Vasquez, Emeraude Ballerine

2000 : Aix les Bains, podium cadets

2001 : Formiguères (Occitanie) Cadets – Mathieu Arnaud, Djoser (14.84km/h) / 2ème : Marie Colin, Brise de Mai IV / 3ème : Agathe Fournier, Emir de Bozouls

2000 : Aix-les-Bains (Auvergne Rhône-Alpes) Cadets – Sonia Bourle, Pilaf (15.45km/h) / 2ème : Nicolas Vasquez, El paso / 3ème : Laetitia Sanchez, Issen

1999 : Quarre les Tombes (Bourgogne) Cadets – Sonia Bourle, Pilaf / 2ème : Yannick Lalve, Elsa de Arzeliers / 3ème : Clément Bonafe, Fidjy

A noter : Sonia Bourle et Pilaf double médaillés d’or de l’épreuve cadet en individuel

1998 : Gerardmer (Grand Est) – Cadets : Elodie Le Labourier, Atila de Ploue (15km/h) / 2ème Yannick Lalve, Elsa des Arzeliers / 3ème : Klervi Lefevre,Elios D’eld

1998 : Gerardmer (Grand Est) – En junior : Sabrina Hili, Eulalie d’outlaw (14.49km/h) / 2ème : Simon Bellot, Douar / 3ème : Alexandra Hubert, Moka.

Lorsque le championnat est annulé en 1997, Jean-louis Leclerc reprend l’organisation à Gerardmer et demande la modification de l’épreuve junior et cadets pour limiter la vitesse. Les cadets se courent sur vitesse limitée à 16km/h alors que la vitesse était libre à Saumur.

1997 : ANNULE

Merci à Aurélie Honoré et Sophie Robert pour les archives de Gerardmer et Saumur !

Podium Juniors à Saumur

A Saumur, il y avait deux épreuves individuelles : les cadets et les juniors en vitesse libre.

1996 : Saumur – Cadets : Christophe Nogueira, Brin d’Emir (16.64km/h) / 2ème : Antoine Olivieri, Pacha / 3ème : Gregory Duvivier, Badjara

1996 : Saumur ( Pays-de-Loire ) – Juniors : Aurélie Honoré, Capitain de Lunaray (19.84km/h) / 2ème : Claire Chalandre, Vague du Temple / 3ème : Julien Daublain, Boud’lune

1995 : Saumur ( Pays-de-Loire ) pas de données