#5 la News : Le raid mythique de Florac sous les projecteurs, les meilleurs couples de la ranking

#5 la News : Le raid mythique de Florac sous les projecteurs, les meilleurs couples de la ranking

160 km de Florac

Une fois encore, la mythique course de Florac, considérée comme l’une des plus belles et techniques du monde, a amené son lot de surprises, rebondissements et adrénaline. Après leur victoire à Santa Susana en décembre 2021, Justin Mourou et Drageuz D Pacouli AA confirment leur performance en remportant, sur un fabuleux sprint, la CEI*** 160 kilomètres de Florac. Du côté de l’amateur Elite GP, c’est Christophe Bogrand et Astana du Launay qui s’imposent, habitués du circuit, le couple terminait à la 2ᵉ place de l’épreuve l’année dernière.

Les résultats depuis la première édition sur Florac : Les podiums du raid mythique.

CEI* Fleurines

En Picardie, Fleurines a accueilli 36 concurrents du 9 au 10 septembre sur les épreuves CEI*, CEIYJ* et Amateur 1 GP. Alisson Duclay remporte au sprint la CEI* 100 km associée à Soubhia Bint Azziz. Pascal Poitrin est deuxième avec Fripon au Xois AA. Sane Ael Cauchois complète le podium avec Al Kahira de l’enclos. Du côté de l’amateur 1GP, Thibault Colpaert et Esta Samba remportent l’épreuve.

CEI** Brandivy

Les bretons avaient rendez-vous à Brandivy le 3 septembre dernier. Sur la CEI** le cavalier espagnol Juan Carlos Ruiz de Villa Fernandez s’impose avec Lider sur l’ensemble des quatre étapes à une moyenne de 15,8km/h. Le sprint départage les deux françaises : Lou Biannic associée à Ceida el Quibi pour la 2eme place et Klervi Lefevre Bocher en selle sur Hissane Salsabil AA.

Christophe Bogrand remporte l’amateur Elite 120 km avec Flaire du Cavallon devant Rose Marie Talibart et dryade Park ar Meen.Valérie Fossey et Chips Ar Gow sont 3ème.

Sur les épreuves de 100 km, Isée Rogliardo remporte la CEI* avec Chaman Armor. Eloise Robin et Rilen s’emparent de la plus haute marche de l’amateur 1GP.

Le classement national des couples

Lorsqu’on regarde le classement permanent où amateurs et pros sont confondus, difficile de mettre en lumière les différences de circuit national et international, amateur et pro. Cependant, le classement par couple met bien plus en lumière les réussites de ces cavaliers d’un seul cheval et chevaux d’un seul cavalier.

Les 15 premières places reviennent aux membres de l’équipe de France sénior et jeunes cavaliers grâce aux résultats des championnats de Pise et Ermelo. Nous relevons d’autres couples dans la suite, dont les noms reviennent souvent dans les classements et qui ne vous sont pas inconnus.

Avec 180 points, Eugénie Dumas et Dona El Baltik ( Baltik des Ors x Maguy de la Perriere par Azziz de Gargassan) prennent la 15ᵉ place du classement national endurance couple, en se classant 5ᵉ de la CEI*** 160 km de Monpazier et en remportant l’épreuve CEI*** 140 kilomètres de Saint Bartelemy de Vals en 2022. En 2021, elles prenaient la 8ᵉ place de la CEI** d’Uzès sur 65 partants, récoltant 30 points pour le classement dans le 1/4 de l’épreuve, comme sur la CEI** de Florac où elles terminent 10ᵉ sur 37 partants. Pauline Boitel x King de Bozouls et Alizee Lafaurie x Alifka Imsomnia sont 16ᵉ ex aequo avec 147 points toujours sur des épreuves internationales.

En 18ème position avec 130 points, apparait le premier couple d’amateurs. il s’agit de Audrey Caron et Elvira d’el Trig ( origines). Trois podiums en 2022 sur les épreuves amateur 1 – 80 km de Compiègne🥈, Fleurines🥈 et Saint Amand les Eaux 🥇. Deux podiums en 2021, dont une victoire sur l’amateur 1GP 100 km de Fontainebleau et la 2ème place sur l’amateur 1 – 80 km d’Avilly Saint Léonard.

La 🥈 (22ème au scratch) revient à Natacha Boedec et Djimanka Sovake avec 118 points cumulés sur 8 épreuves nationales ex-aequo avec Sonia Guillerm et Epsomme de Magidou, 6 épreuves nationales en 2022 et 2021 dont une 2ème place sur l’amateur 1GP 100km de Plougonven en 2022, la 3ème place en 2021 sur la même épreuve.

Avec 40 points attribués par leur victoire sur l’amateur Elite GP 160 km de Florac, Christophe Bogrand et Astana du Launay, actuellement 4ème en national et 26ème au scratch pourraient bien remonter à la première place de ce classement avec 142 points après calcul.

Les prochains rendez-vous d’endurance équestre

Roadboo endurance couvrira prochainement la finale nationale jeunes chevaux de Uzès du 6 au 9 octobre ainsi que les championnats de France Master et jeunes à Fontainebleau du 14 au 16 octobre.

♞ ♞

Nous soutenir sur Tipee pour couvrir davantage de concours

Afin de faire vivre ce blog, de me déplacer sur les courses d’endurance et de le développer toujours plus grâce à de nouveaux projets, j’ai lancé une cagnotte Tippe ! Allez-y faire un tour : https://fr.tipeee.com/roadbook-endurance-le-blog

#4 La News : nouveau règlement et menace sur Vérone

#4 La News : nouveau règlement et menace sur Vérone

Nouvelle news ! Votre rendez-vous, des actus du mois, de résultats sportifs. un petit condensé à lire en rentrant chez soi.

Le règlement d’endurance équestre 2023

La commission endurance de la fédération française d’équitation a publié les mises à jour du règlement de la discipline. Quelques changements d’intitulés d’épreuve à l’horizon et une modification des parcours. En effet, la course club élite 40 km devient Club 1. Suite à la mesure des statistiques d’engagements, l’épreuve Club 1 de 40 km limitée à 10-12 km/h ne rencontrait pas un franc succès. Afin d’harmoniser les catégories d’épreuves club et surtout les catégories de championnat, la club élite GP de 60 km devient la club élite et la club élite devient club 1.

Le retour de la 80 km VL ! Force est de constater que les vrais amateurs de la discipline ont boudé l’apparition des épreuves de 100 km. En trois boucles avec des étapes de 40 km ou en 4 boucles, l’amateur 1 Grand Prix n’a pas rencontré le succès attendu par la fédération. L’ancienne épreuve 80 km vitesse libre fait son grand retour.

Ce que cela change ou pas :

  • Accès 100 km (amateur 1GP ou CEI*) = 2* 80 km (en dessous de 16 km/h pour accéder à la CEI*)
  • Accès 120 km (Amateur Elite ou CEI**) = 2*100 km. Pour l’épreuve en 2 jours, c’est toujours 1*100 km.

Ce que ça apporte en terme de circuit

Une compétition vitesse libre plus accessible pour l’amateur qui ne souhaite pas monter sur de grosses distances.

La possibilité d’avoir un championnat de France sur l’épreuve de 100 km qui soit plus challengeant : en gros, l’épreuve graal du circuit amateur, là où une épreuve de 80 km VL risquerait d’engendrer des vitesses impressionnantes et des risques. Le championnat amateur 1GP se gagne déjà à une moyenne de 19 km/h, il serait peut-être contre productif de réduire les kilomètres.

Du côté organisateur :

« Il est interdit, pour des questions de sécurité, d’organiser des épreuves de 60km et moins le même jour que des épreuves de 120km et plus. »

Certains parlent de favoritisme envers les pros pour leur donner un jour à eux, mais voyons plutôt de l’autre côté du miroir. Organiser des épreuves club avec des poneys, des chevaux et des cavaliers débutant dans la discipline qui arriveraient au contrôle vétérinaire… et se feraient mettre sur le côté pour laisser passer les contrôles intermédiaires de la 120… super.

La séparation des épreuves, malgré les fortes contraintes supplémentaires que cela engendre pour les organisateurs à devoir faire des concours sur deux jours, est là pour favoriser un meilleur accueil et accès des compétiteurs club et amateur en endurance.

On le rappelle : grâce aux statistiques mesurées lors des journées d’endurance à Lamotte-Beuvron en 2019, ces épreuves sont neutres ou positifs au budget, car elles n’engendrent pas des charges conséquentes, contrairement à l’organisation d’une CEI. Les engagements sont normalement des entrées suffisantes pour couvrir les frais, là où un concours international avec la mobilisation des juges et vétérinaires FEI nécessite des subventions et sponsors supplémentaires.

Monpazier : l’Espagne réalise presque un carton plein

143 couples français engagés. Victoire pour Julia Montagne sur la CEI***, Maria Alvarez Ponton : reine des entrées en solo sur l’hippodrome. Les résultats des épreuves de Monpazier sont disponibles dans l’article précédent : https://roadbookendurance.com/concours-international-de-monpazier-carton-presque-plein-pour-lespagne/

Menace sur Vérone

Ce mail est arrivé lundi soir dans les boites des fédérations nationales et cavaliers d’endurance qualifiés pour les mondiaux. Le championnat du monde d’endurance senior prévu à Vérone du 19 au 23 octobre est menacé.

Surprise totale pour les cavaliers dont les vols et accommodations sont déjà réservés et les frais conséquents non remboursables.

La remise en cause du championnat serait dû à un manquement dans la préparation de la piste suivant les recommandations de le FEI pour ce type d’événement.

lettre FEI championnat du monde de vérone

La FEI a adressé une lettre de mise en demeure au comité d’organisation du FEI Championnat mondial d’endurance 2022 de Vérone(ITA) qui se tiendra du 19 au 23 octobre.
L’avis de résiliation reflète les graves préoccupations de la FEI concernant la planification et la préparation du championnat et en particulier l’état de préparation de la piste. Il est conforme au droit de la FEI à révoquer l’organisation conformément à l’article 23b du Host agreement.
Selon l’accord, l’organisateur a jusqu’au 5 septembre pour remédier à la situation.[…]
Nous comprenons que les fédérations nationales préparent des voyages et des calendriers d’entrainement, et même si le résultat final de ce processus n’est pas encore connu, nous croyons qu’il est important que toutes les fédérations nationales soient au courant de la situation actuelle.

Sur la base des commentaires et des réponses reçues, le conseil de FEI évaluera la situation lors de sa téléconférence du conseil le 8 septembre et décidera si le championnat à Vérone peut aller de l’avant ou non, à ce moment, la fei informera toutes les fédérations nationales des décisions du conseil d’administration et de toute autre information pertinente.

Affaire à suivre…

♞ Prochaine news : Florac, les chevaux d’âge : toujours en piste et autres résultats ♞

Nous soutenir sur Tipee

Afin de faire vivre ce blog et de le développer toujours plus grâce à de nouveaux projets, j’ai lancé une cagnotte Tippe ! Allez-y faire un tour : https://fr.tipeee.com/roadbook-endurance-le-blog

Concours international de Monpazier : carton presque plein pour l’Espagne.

Concours international de Monpazier : carton presque plein pour l’Espagne.

Ils viennent chaque année en force sur l’hippodrome de Marsalès pour disputer les épreuves internationales. Sur les six programmées de cette édition 2022, les cavaliers espagnols ont conquis 4 victoires et sept places sur les podiums. Les Français ne se sont pas laissé mener pour autant : retour sur le weekend de compétition.

CEI*** 160 km : de sorites en sorties

Les vingt-quatre concurrents engagés sur la CEI*** et les 5 concurrents de l’amateur élite Grand Prix ont pris le départ à 5h30 sur l’hippodrome de Marsalès. Menés dès la première étape par un groupe de tête composé de Edmée Merlin et Baj de l’Angélique, l’Espagnol Alex Luque Moral et Trevol (gagnants de la CEI** de Négrepelisse en juillet dernier), Sabrina Arnold associée à Champion de Venelles, Julien Lafaure et Cheba Cabirat et le cavalier bahrani Mohd Abdulhamid Alhashemi sur Darco de la Majorie et Julia Montagne avec LG Farasia de Shebab, la première étape de 40km se court à presque 19km/h de moyenne.

À l’issue de la 3° boucle, la compétition prend une tournure des plus inattendues. Quatre éliminations consécutives dans le contrôle vétérinaire. Trevol ey Shakira AA (la jument de Pablo Jose Lopez Sanchez) ne repartiront pas. Annie Marchand et Alaska de Rivoiron (groupe France) non plus et la quatrième étape devient encore plus surprenante ! Le retrait de Champion de Vennelles, Baj de l’Angélique, Chaitana des Chaises monté par la hollandaise Marijke Visser et du cavalier bahrani pour un problème de poids, entraine un écart conséquent entre ce qu’il reste du groupe de tête et les poursuivants.

Julia Montagne repart seule en tête avec plus de 9 minutes d’avance sur la portugaise Lenor Maria Moreira Alves et Chelem de Crouz qui elle-même devance Clémentine Chaud et Ermine Dartagnan d’une demi-heure.

La numéro 1 mondial conservera jusqu’au bout son avance et franchira seule la ligne d’arrivée au galop, réalisant une moyenne de course de 19,1km/h. Lenor Maria (6° mondial) et Chelem sont 2°. La cavalière espagnole Christina Yebra Altimiras est 3° avec Maver Larissa à l’isse du sprint contre Clémentine Chaud et Ermine Dartagnan.

Sur l’amateur élite Grand Prix c’est Camille Magnan qui l’emporte avec Kheops à une moyenne de 17,1km/ devant Melina Aquilue et Disha de Suleiman.

Camille Magnan x Kheops, Monpazier 2022. Credit : collection privée

Les épreuves internationales du weekend

Sur la CEI** 2x70km, Karine Ferral et Stephane Chazel auront mené la course en duo sur les deux jours. Associés respectivement à Sun Bestway et Joy Way Al Maury, ils auraient franchi la ligne d’arrivée ensemble si le règlement le leur avait permis. C’est avec entente que le président de l’ACA laisse passer sa coéquipière devant lui. Fantine Llorca prend la 3° place associée à Zharade. Le couple prenait la 3° place de la CEI** de Florac en 2020 et la 6° en 2021.

Karine Ferral et stephane Chazel Monpazier 2022

« La FEI et la FFE nous parlent du bien-être animal. On a fait toute la course ensemble en se donnant des relais et préservant nos chevaux, mais on a été obligé de se départager sur la ligne, car le règlement nous l’impose. Risquer la santé physique et métabolique des chevaux pour 100 mètres de sprint va à l’encontre de ce principe de bien-être animal préconisé. » confit Stéphane Chazel au micro d’Hervé Guesdon (propos rapportés).

crédit photo : Margot Chazel

Sur la CEI** : encore un sacre pour Maria Alvarez Ponton ( N°3 mondial) en selle sur Dakar de Bonance avec une moyenne de 20,7km/h. Là aussi, la deuxième et troisième étapes auront redistribué les cartes. 7 sorties sur la boucle 2, 6 sur la 3° et également 7 éliminations sur l’arrivée finale, cette édition de Monpazier n’aura pas souri à de nombreux cavalier.es côté français comme espagnol.

Pilar Corton Muinelo est la deuxième amazone à franchir la ligne d’arrivée avec Sarab d’Abalume, quinze minutes après Maria. Julien Lafaure et Bedouin Cabirat prennent la 3ᵉ place à l’issue du sprint avec la cavalière espagnole.

Sur les épreuves CEI* de 100 km, le podium est complet pour l’Espagne sur l’épreuve réservée aux chevaux de 7ans. Ariane Isasi Salterain prend la première place avec Hazarine AA, Julia Serrabassa Batalla et zafeer KA sont 2°, Santiago Garcia Suarez et Al Ma Able sont 3°.Première française, May Manifacier et Flash de Tanues sont 4°.

Pour le TOP7, c’est May Manifacier et Flash de Tanued qui l’emportent. Julia Montagne et Dorkkan de Fignoles sont 2°, Manon Capitaine et Flambeur Feuillée sont 3°.

Sur la CEI*, encore une victoire espagnole avec Carlos Pachero Perez associé à Ella de Fontaines, Achille Donnais et Avalon Just iziaa sont 2°, Emma Sole Macia et Mississipi EA complètent le podium.

Du côté des amateurs

Sur l’épreuve amateur élite 2*70 km, Jean-Paul Darque s’impose avec Waurane de Lis à une moyenne de 16.5km/h. Il devance Charlène Counord et Baila du Limon ainsi que Juliane Chassagneux et sa fidèle Urbanne Jiem ( couple 5° de l’épreuve Amateur Elite GP, édition 2021 des deux jours de Montcuq).

Sur l’épreuve amateur 1, Marine Mousseau l’emporte avec Basma Petit Carre avec une moyenne de course de 15.8km/h et une récupération finale de 51 pulsations/minute. en deuxième position, Stephanie Cadet et Aub Risk à 52pl/m pour 16km/h de moyenne. Chloé Cyuela Schwartz et Ghassan de Montamel prennet la 3° position avec un cardiaque final de 52 et une moyenne de 15.8km/h.

Sur l’amateur 1GP de 100km, Emmanuelle Kerboul Philibert gagne avec Cacimba de Lauzadie à une moyenne de 19km/h, après avoir mené la course toute la journée. Elle devance Stéphanie Moutet et Belharra Bint Antinea et Estelle Morel associée à Fahima de Flauzins.

Enfin, sur l’amateur Elite 120 km, Laurence Cornichet et Dilshad d’Hazel s’imposent après leur 4ᵉ place sur la même épreuve à Julianges en juillet dernier. On retrouve à la deuxième position Emmanuelle Kerboul Philibert associée cette fois à Douentza de Lauzadie.La troisième position revient à caroline Benard et Demir.